Alexey Lukashkin

© UPMC – Pierre Kitmacher

Comment les romans rocambolesques de Ponson du Terrail sont liés à l’instabilité de la Russie du XIXe siècle ?

Aujourd'hui, les Français connaissent le mot rocambolesque, comme aventures rocambolesques, mais ils ne savent pas souvent d’où il vient. En fait, il a pour racine un personnage du XIXe siècle, Rocambole, inventé par Ponson du Terrail dans sa série de roman-feuilleton Les Drames de Paris. Rocambole, de criminel devenu justicier, était adoré par les lecteurs et fut un des prototypes des super-héros d’aujourd’hui. Le succès de ces romans était comme celui de Game of Thrones — certes, à des échelles plus modestes, mais tout aussi impressionnantes pour cette période.

À cette époque, les Russes, grands amateurs de tout ce qui était français, ont lu les romans rocambolesques en version originale. Certains de ces romans, où Rocambole était encore criminel, ont inspiré la jeunesse dorée de Moscou à reproduire ses crimes dans la vie réelle. Ces escrocs avaient beaucoup de créativité. Ils ont, par exemple, réussi à vendre la mairie de Moscou à un étranger ! Plus tard, ces personnages réels deviendront fictifs dans la littérature russe et seront baptisés « les rocamboles russes » ou « les valets de coeur » d’après un titre du roman original. Tout l’enjeu de ma thèse est de savoir comment ce phénomène socio-littéraire a fait partie de l’instabilité dans la Russie d’avant la Révolution de 1917.

Civilisation française

École doctorale « Littératures françaises et comparées » (ED019)