Augustin Lerebours

Crédits photo : Pierre Kitmacher - SU

L’impression 3D métal à portée de main

Avez-vous déjà songé à ne plus jouer aux jeux vidéo ou encore à ne plus tricoter ? Ces activités sont uniquement possibles par la préhension de la main grâce à l’opposition du pouce avec les autres doigts. Ces mouvements reposent sur petite articulation à géométrie complexe, entre trapèze et métacarpe, à la base du pouce. Cette articulation a été modelée depuis des millénaires mais se modèle aussi individuellement pendant notre vie, au travers de nos activités manuelles. La morphologie devient alors unique. Une pathologie vient compromettre cette belle mécanique, l’arthrose. Elle vient déformer de façon irréversible l’articulation entrainant douleur, mobilité réduite, force amoindrie.

L’idée de ma thèse est d’utiliser l’impression 3D métal pour générer un implant sur mesure afin d’améliorer directement la qualité de vie des patients. Pour cela, j’analyse la morphologie de l’articulation afin de modéliser au mieux la morphologie optimale en termes de mobilité, transmission des efforts et stabilité. L’impression 3D consiste à déposer de la poudre métallique couche par couche et de la fusionner au fur et à mesure par laser. Ce procédé entraine des modifications à plusieurs échelles : au niveau de la morphologie de l’objet, au niveau de sa surface, au niveau de la structure du matériau. Son interaction avec notre corps dans sa complexité, de la cellule à l'articulation, prend alors une nouvelle tournure, que j’analyse pour mieux la maitriser.

 

Soyez en sûr votre pouce vous rend super, prenez soin de lui !

 

 

> Laboratoire Roberval

 

Ecole doctorale Sciences pour l'ingénieur