Marine Truchet

Développement de nouvelles technologies pour améliorer le confort des patients atteints de maladies chroniques.

Les industries pharmaceutiques s’intéressent aux peptides thérapeutiques pour soigner des maladies chroniques. Cependant, ils doivent être injectés par voie sous cutanée au moins une fois par jour pour être efficaces. Il est nécessaire d’améliorer le confort des patients en diminuant la fréquence des injections. Il est pour cela possible d’encapsuler le peptide dans une sphère qui se dégrade lentement dans l’organisme et libère progressivement le peptide.

Pour fabriquer cette sphère il faut fabriquer une goutte d’eau (qui contient le peptide) enfermée dans une goutte d’huile et disperser le tout dans de l’eau. Ce système s’appelle une double émulsion.  La phase d’huile sera solidifiée par la suite pour obtenir les sphères.

Les techniques classiques pour réaliser ces doubles émulsions consistent à mélanger les liquides grâce à des équivalents de mixeur. Mais ces méthodes sont trop violentes et incontrôlées.

Mon sujet de thèse consiste à imaginer un procédé alternatif plus efficace. La technologie utilisée est  la microfluidique ou la science des systèmes manipulant les fluides à l’échelle du micromètre. Pour créer les gouttes, nous faisons circuler les liquides dans des petits canaux (qui ont la taille d’un cheveu) gravés dans une puce transparente. Grâce à ce système, les gouttes sont créées une à une et avec un grand contrôle sur leur taille et leur composition.

En jouant sur les débits, il est de plus possible de commencer la solidification à l’intérieur de la puce.

Etablissement : Sorbonne Université – Faculté des sciences

Ecole doctorale : sciences mécanique, acoustique, électronique et robotique

Doctorante 2ème année

Laboratoire : Gulliver, Microfluidics, MEMS, Nanostructures

Encadrant : Patrick Tabeling